Quels sont les taux de réussite en Licence ? 

En moyenne :

  • En Licence 1 : 75% de réussite (30% en général dans les autres filières)
  • En licence 2 : 94%
  • En Licence 3 : 97%
  • Taux d’abandon : 3%
  • Poursuite d’étude après la licence 3 : 96%

Quels sont les taux d’insertion professionnelle en science politique ?

Environ 90% pour les étudiants titulaires d’un Master 2 pro (soit le taux moyen dans l’université française).

Pourquoi la licence 1 science politique est-elle limitée en termes de places ? 

La licence de science politique a été créée en 2012 à coûts constants avec les moyens matériels et pédagogiques disponibles à la Faculté de Droit et de Science Politique. Avec l’autorisation du Rectorat, le nombre d’étudiants a donc été limité à 100 étudiants par promotion.

La concurrence est-elle forte pour entrer en Licence 1 ?

Pour l’année 2020-2021, La Licence 1 a enregistré près de 2500 candidatures pour une capacité limitée à 100 places. Le dernier candidat appelé se situait pour la rentrée 2020-2021 au 890ème rang (les étudiants précédant ce rang ayant soit validé leur vœu soit un autre vœu.

Le dossier et plus précisément les résultats sont-ils pris en compte pour la sélection en Science Politique ?

Avec Parcoursup, c’est effectivement le cas. Les notes prises en compte sont les notes de première, de terminale, du baccalauréat (épreuves anticipées et finales pour les candidats bachelier, fiche avenir). Les résultats obtenus dans les matières suivantes sont décisifs (1ère, Terminale, Baccalauréat) : socle de culture commune (Français ; Philosophie ; Histoire géographie ; Enseignement moral et civique ; Langues vivantes) ; disciplines de spécialité (Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques ; Sciences économiques et sociales) ; Humanités, littérature et philosophie ; Langues et littératures étrangères ; enseignements facultatifs : Droit et grands enjeux du monde contemporain ; Langue vivante 3.

Ce sont donc les étudiants qui présentent le profil le plus adéquat qui rejoindront la filière science politique, que ce soit en termes de vœu, de centre d’intérêts, de notes, etc.

Quels sont les profils privilégiés dans la sélection des dossiers (attendus)?

  • un intérêt prononcé pour les questions politiques et sociales et, plus largement, pour le fonctionnement des sociétés contemporaines (impliquant, au-delà des cours centrés sur la vie et les institutions politiques, un ensemble pluridisciplinaire d’enseignements qui vont des sciences sociales au droit, de l’économie politique aux relations internationales)
  • une aptitude réelle à l’expression écrite et orale (la maîtrise de la langue – orthographe, grammaire, syntaxe, etc. – est de fait indispensable)
  • une aptitude manifeste à la compréhension et à l’analyse documents (textes académiques mais aussi documents officiels, discours politiques, rapports administratifs, productions médiatiques, etc.)
  • une aptitude avérée à travailler de façon autonome et organisée

Est-il préférable de faire une année de prépa avant d’intégrer la Faculté de droit et science politique ?

Non, ce n’est absolument pas nécessaire.

Si votre dossier n’est pas retenu en première année, avez-vous la possibilité d’intégrer la deuxième ou troisième année de licence ?

En cas de non admission en Licence 1, il est toujours possible, après obtention d’une première ou deuxième année d’enseignement supérieur (60 ou 120 ECTS) dans une filière proche (sociologie, droit, histoire, économie, philosophie, etc.), de candidater en Licence 2 ou Licence 3 de science politique par la procédure dite des équivalences.

Quelles différences entre IEP et Licence de science politique ? 

Les IEP sont des Instituts d’Etudes Politiques qui proposent une formation généraliste, et non une formation spécialisée en science politique comme La licence. En IEP, les cours sont des cours de droit, de relations internationales, de finance, d’économie, d’histoire, de langues, etc. et ces cours sont donnés sur les 3 premières années. En Licence, les cours généralistes (droit, économie, sciences sociales, philosophie) ne sont donnés qu’en première année. Dès la L2, il n’y a plus que des cours de science politique portant sur les différents domaines de cette discipline (Etat, pouvoir, régime politique, comportements politiques, communication politique, Union européenne, politiques publiques, enquêtes quantitatives et qualitatives, etc.).

Par ailleurs, l’entrée des IEP se fait par concours (il y a un concours spécifique pour Sciences Po Paris, et un concours commun aux différents IEP de province). Ce qui n’est pas le cas de la Licence, qui est néanmoins sélective : le nombre de places étant limitée, la sélection se fait à partir de Parcoursup, de manière automatisée, en fonction de l’adéquation entre le profil des candidats et les attendus de la licence.

Néanmoins, si Sciences Po Paris est une Grande Ecole et forme l’élite politique, administrative, juridique, les IEP et la licence ont à peu près les mêmes débouchés : journalisme, conseil en communication, en gouvernance, responsable dans une ONG, chargé d’études dans un cabinet, administrateur dans une collectivité territoriale, etc.

Existe-t-il une passerelle entre les IEP et la Licence science politique ? 

Non, ce sont des institutions différentes. La licence fait partie de l’Université, les IEP sont le plus souvent autonomes avec des statuts de fonctionnement particulier. Cela dit, avec une Licence de science politique, il est tout à fait possible de candidater à un master dans un IEP ou à Sciences Po Paris (plusieurs étudiants de la licence l’ont déjà fait et ont réussi).

Les méthodes pédagogiques des cours en science politique sont-elles plus modernes et font-elles appel aux nouvelles technologies ?

La plupart des cours sont accompagnés de présentation Powerpoint. Certains cours donnent lieu à des simulations (campagne électorale, parlement). Tous les enseignements sont interactifs, y compris les cours magistraux, puisqu’ils se font en petit groupe (100 étudiants maximum). Nous réfléchissons actuellement à la mise en place d’outils numériques plus perfectionnés.

Quelles sont les compétences et les connaissances acquises à l’issue d’une Licence en science politique ?

Axée sur la compréhension du monde contemporain, la Licence propose d’acquérir :

  • l’ensemble de connaissances nécessaires à l’analyse de la politique entendue au sens large de « gouvernement des sociétés » (enseignements généralistes en L1, consolidés en L2, spécialisés en L3) ;
  • de se forger une solide culture générale ;
  • d’acquérir des compétences rédactionnelles et orales renforcées ;
  • de se former à une large batterie d’outils méthodologiques mobilisables dans les différents secteurs professionnels auxquels cette formation permet d’accéder (rédaction de toute forme de document écrit, production de toute forme d’intervention orale, construction et réalisation d’enquêtes ou d’études qualitatives et quantitatives, recherches documentaires, maîtrise des techniques d’information et de communication…) ;
  • de se préparer à la suite du parcours d’études (poursuite d’étude ou insertion professionnelle) grâce à six modules d’accompagnement universitaire et professionnel de la L1 à la L3.

Réclamations