Montpellier Science Politique (MSP) désigne la nouvelle entité créée à la rentrée 2022 et qui, au sein de la Faculté de droit et de science politique de l’Université de Montpellier, regroupe l’ensemble des formations en science politique. MSP succède ainsi au Département de science politique, fondé en 1999.

Ce changement marque une nouvelle étape dans le développement de la science politique à Montpellier, en consacrant MSP comme l’un des principaux pôles de formation en science politique du Sud-Est de la France. L’offre qui est proposée à la Faculté est, en effet, sans équivalent dans cette aire géographique, avec une Licence de science politique (certifiée ISO 9001 depuis 2016), une Bi-Licence économie-science politique (la seule du genre en France), deux Masters professionnels, un Master recherche (d’autres masters sont en cours de création) et un parcours doctoral. MSP représente ainsi l’une des rares instances universitaires en France (une quinzaine à peine) à proposer un parcours complet en science politique, depuis la Licence 1 jusqu’au doctorat.

Les formations proposées sont par ailleurs particulièrement performantes en termes de réussite et d’insertion professionnelle et préparent à une gamme assez large de métiers : recherche, études et conseil, journalisme, communication, coopération internationale, évaluation des politiques publiques, etc.

MSP accueille près de 400 étudiants pour une vingtaine d’enseignants-chercheurs (dont onze titulaires) : professeurs, chercheurs CNRS, maîtres de conférences, professeurs associés, ATER, doctorants, tuteurs.

Son équipe de direction se compose d’Éric Savarese (président de la section de science politique), Alexandre Dézé (vice-président de la section), Sylvia Gonçalves-Buadès (administratrice) et Béatrice Piel (gestionnaire administrative). Le Bureau Des Étudiants (BDE) en science politique est par ailleurs particulièrement actif et constitue un acteur à part entière de la vie associative et intellectuelle au sein de MSP.

Quelques indicateurs :

  • Taux de réussite en Licence : L1 (81%) L2 (96%) L3 (94%) ;
  • Taux de poursuite études après la licence (96%) ;
  • Niveau d’insertion professionnelle en M2 (exemple du M2CO : 85%) ;
  • 91% des étudiants « plutôt » et « très » satisfaits de leur année ;
  • 88% des étudiants jugent les cours magistraux « bons » et « très bons ».